Les Chemins de Compostelle en Rhône-Alpes

Il existe plusieurs voies depuis l’Allemagne, la Suisse ou les pays de l’Europe de l’Est pour gagner le Puy-en-Velay, que beaucoup de gens considèrent, à tort, comme le départ du Chemin de Compostelle, bien que ce soit le lieu de regroupement le plus traditionnel des pèlerins de Compostelle en France. Comme la Suisse est une sorte de plaque tournante en Europe, la majorité des pèlerins en provenance des pays germanophones surtout, arrive généralement à Genève, au bout de la Via Jacobi. A eux se présentent alors plusieurs voies :

• La Via Gebennensis, de Genève au Puy, passant par Gillonay
• La Via Adresca, de Gillonay au Puy
• La via Lugdunum, de Genève au Puy, en passant par Lyon

A ces trois voies s’ajoutent les voies qui passent par l’Alsace, la Franche Comté et la Bourgogne et Cluny. De ces voies, on peut aussi rejoindre le Puy. De Suisse, un chemin part de Bâle pour rejoindre ces voies.

Les Amis des Chemins de Compostelle en Rhône-Alpes ont publié de petits guides très utiles, indispensables pour trouver à se loger, peut-être moins utiles pour les parcours, sur ces divers chemins. Sans eux, on serait perdu, et on irait sur ces chemins avec de grandes difficultés.

Dès lors, ce guide donne des renseignements complémentaires que l’on ose espérer utiles pour tout pèlerin, qui aimerait disposer d’informations supplémentaires pour préparer ou effectuer le voyage. Il suffit de vous reporter dans le menu à la Voie de votre choix.